Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 17:46

-    1  -  Tête des major fortement tronquée, vue de profil. Lames frontales peu incurvées. Tête et thorax roux à brun plus ou moins foncé. Gastre noir. Thorax glabre. Propodéum anguleux. Arboricole……………………………………………………….......................    truncatus

            Fourmis différentes, sans major à tête tronquée, lames frontales en forme de

lyre.  ………………………………………………......................................             2


-    2  -  Clypeus simplement renflé, sans carène médiane nette, son bord antérieur est  arrondi ou en lobe trapézoïdal peu développé, plus ou moins incisé ..................           3

-           Clypéus avec carène, bord antérieur formant un lobe rectangulaire qui s’avance au dessus des mandibules droit ou en large V devant ………………………………..........................................................................         Autre


-    3  -  Des épines (en plus de la pilosité fine) sur le bord inférieur des métatibias (au moins deux ou trois) ……………..............................................................................           4

            Pas d’épines. Arboricoles ou inquilins …………………………………          Autre


-    4  - Sous la pilosité, une pubescence blanchâtre abondante en particulier sur le   gastre.

Tête, thoarx et gastre entièrement noir, grande taille (atteint 14 mm)………….             vagus

-          Pubescence très éparse …………………………………..................           5    

 

-    5  - Profil dorsal normal. Grande taille, dépassant 10 mm.................................6 

            Profil dorsal très échancré à la suture mésopropodéle. Angle propodéal marqué, face   postérieure bien concave. Ne dépasse pas 7,5 mm…………………….......          Autre 


-   6 - Partie antérieure du gastre nettement plus claire que le reste de celui-ci (chez les majors et les reines). Brun clair, épines tibiales plus nettes. Lignicole et terricole. Dépasse 14 mm...................................................................................................................herculeanus

               Partie antérieure du gastre nettement plus claire que le reste de celui-ci, chez le majors et les reines. Brun clair, épines tibiales plus nettes. Lignicole et terricole. Dépasse 14 mm….................................                             Camponotus ligniperdus

 

 

 

Tiré de la clé de mon ami Jean-Luc MARROU. Appartient à son auteur.

- Clé Camponotus de France sur AntArea.

 

        - En cliquant sur l’image ci-dessous vous accéderez à la clé d'identification des fourmis de France, cette clé permet la reconnaissance, d'après critères morphologiques et photos, des 3 différentes castes que l'on peut observer dans une colonie de fourmis : ouvrière, reine ou gyne et mâle.    
        Cette clé est réalisée par mon ami Claude Lebas.


 

 

 

Repost 0
Published by Chris. - dans Identification
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 16:22

   Ces photos permettent de faire une comparaison visuel des deux espèces voisines citées en se referant simplement aux couleurs* et qui ne remplacera en aucun cas l’identification réalisée sous bino et/ou par un professionnel de la systématique.


Caractère** distinctif entre les 2 espèces :
- gastre sombre en entier, mat, avec une pubescence dense et assez longue; écaille foncée.....   herculeanus
- gastre éclairci à la base, finement alutacé, luisant devant et avec une pubescence plus éparse et plus courte; écaille claire.........................................................................................................................    ligniperdus


Ouvrière "major" Camponotus ligniperdus en haut, Camponotus herculeanus en bas.

 

    Nous observons ici, sur le spécimen du haut, la partie antérieure du gastre (1 er tergite) de couleur rouge, nettement visible, qui permet théoriquement de faire la différence in situ ; le spécimen du bas quant à lui à le gatsre uniforme avec une couleur générale plus sombre. Pas toujours aisé pour un non initié.

 

 

 

 

 

 

 

Reine Camponotus ligniperdus en haut, Camponotus herculeanus en bas.

 

        Reine C. ligniperdus très luisante.

 


 

 

 

 

Les photos utilisées dans ce post appartiennent à mon ami Claude Lebas.

Leur utilisation est interdite sans son accord préalable. Merci de respecter

le travail d’autrui.

 

Pour une identification certaine ==> AntArea

 

 

* pouvant subtilement varier, n’est pas un critère d’identification exhaustif.

** merci au Professeur H. Cagniant.

Repost 0
Published by Chris. - dans Identification
commenter cet article

Présentation

  • : Camponotus ligniperdus (Latreille, 1802) - Fourmi Camponotus ligniperda
  • : Décrit l’espèce de fourmi Camponotus ligniperdus dans son environnement naturel ainsi que des données issues du suivi d’une colonie en captivité avec photos pour imager.
  • Contact

Recherche